Qui sommes-nous ?

L'Université Paris Nanterre est reconnue nationalement et internationalement pour la qualité de sa recherche et de ses formations. Sa Fondation a pour ambition de contribuer au développement et à la diffusion des compétences de l’Université Paris Nanterre aux niveaux national et international.

La Fondation doit permettre de mobiliser des ressources financières nouvelles dans le respect de l’autonomie et de l’indépendance de l’Université Paris Nanterre, qui doivent prévaloir aussi bien dans le choix que dans l’usage de ces ressources. L'objectif est de pouvoir diversifier les moyens de financement des projets de l’Université Paris Nanterre.

Par la création de sa Fondation, l’Université Paris Nanterre se dote d’instruments de diffusion et de valorisation de ses activités dans le monde universitaire mais également dans le monde socio-économique. La Fondation doit ainsi aider l'Université Paris Nanterre à jouer pleinement son rôle et ses missions au service de la collectivité.

Le mot de la présidente

Mieux faire connaître les valeurs et les ressources de notre université en sciences humaines et sociales, en soutenir les projets d’enseignement et de recherche, chercher de nouveaux modes de financement : telles sont les missions statutaires de la Fondation partenariale de l’université Paris Nanterre, créée en 2015, et qu’administre un conseil de neuf membres dont j’assume la présidence depuis 2017-2018.
Ses actions, qui privilégient l’international, le pluridisciplinaire, et l’ancrage dans l’axe Seine, se répartissent pour l’heure en quatre grands domaines, non exclusifs :
– Culture et Patrimoine ;
– Entreprise du futur, innovation, travail de demain ;
– Sport, bien-être, santé;
– Droit, (in)égalités, discrimination.
Ces domaines seront progressivement déclinés sous forme notamment de «chaires». Certaines ont commencé de fonctionner, comme Arts et cultures ; d’autres sont en préfiguration, comme Ré-inventer La Défense, Positive Business, Fatigue, Économie sociale et solidaire. Nous appelons également de nos voeux d’autres propositions.
En trois ans d’existence, notre Fondation a déjà expérimenté différents modes de financement, du mécénat au crowdfunding, et noué plusieurs partenariats, dont celui avec le ministère de la Culture pour la valorisation en ligne des patrimoines du Proche-Orient ancien, ou celui de la Terra Foundation for American Art pour quatre ans de «fellowships» transatlantiques.
Elle a accompagné le projet «Street art» du campus, puis l’École internationale de printemps «Art et politique» à Nanterre en 2018.
Notre fondation bénéficie présentement, grâce à la vice-présidente de l’université chargée de l’insertion professionnelle et des relations avec les entreprises, d’un mécénat de compétences de la BNP Paribas Cardif, celui d’Arnaud Gaudin de Lagrange.
Gérée depuis le début par Dominique Lin, Responsable administrative et financière, qui suit l'ensemble des actions et programmes mis en oeuvre dont le projet «alumni», notre équipe se renforce, avec l’arrivée en janvier 2019 de Ghislaine Glasson Deschaumes, qui va partager son temps entre le labex Les passés dans le présent et la
Fondation. En tant que directrice, elle supervisera l’ensemble de nos activités, structurera les actions de la Fondation et notamment la gouvernance collective des chaires, et développera de nouveaux partenariats.
Cette année, notre projet est de «co-construire» avec l’université la mise en place de notre communauté d’alumni, à laquelle plus d’un millier de personnes ont déjà souhaité participer : nous vous donnons rendez-vous au printemps pour le lancement de la plateforme interactive que nous préparons, en lien avec le service juridique de l’université et en accord avec les dispositifs légaux sur le traitement des données. Outil performant, elle sera facilement utilisable par les formations ayant déjà leur propre réseau d’alumni, qui pourront ainsi créer leur groupe. La plateforme aidera à la professionnalisation des étudiants, facilitera la participation des alumni à la vie de l’établissement et de la fondation, et permettra la collecte de dons.
D’ici là, nous vous invitons le 30 janvier à la prochaine journée du cycle «Devenir du travail» annoncée sur notre site.
Merci à toutes et à tous, et particulièrement aux administrateurs et aux responsables de chaires. Meilleurs voeux pour une année 2019 joyeuse et dynamique !

Ségolène Le Men
Professeur émérite d'histoire de l'art
Présidente de la Fondation de l'Université Paris Nanterre

 

Mis à jour le 01 février 2019